Rond-point Ngaba: un marché en plein milieu d’immondices

share on:

Le marché de Rond-point Ngaba, est un des lieux les plus fréquentés de la ville de Kinshasa. Mais ce lieu d’apprivoisement en produit alimentaire, n’atteint pas le niveau d’hygiène tant souhaitée par la population.

Les montagnes d’immondices qui naissent chaque jour, la où même on expose les produits alimentaires, inquiètent. Et la passivité de l’autorité municipale surprend. « On est là en plein Kin bosoto »!

Un marché en plein milieu d’immondices et dans une sale boue où les produits vivriers sont exposés à même le sol. Voilà la triste image que reflète ce marché approvisionnant les communes de Lemba, Ngaba, Matete, Mont-Ngafula et une partie de Kalamu, Makala et Selembao.

Selon le vendeurs de ce marché, les voisins déversent nuitamment leurs déchets ménagers sur le marché, ce qui annihile les efforts des éboueurs dans la lutte contre ces immondices. Et puis le « Salongo » de samedi (l’entretien bénévole des vendeurs) du marché n’attire pas grand monde.

L’argument souvent avancé c’est le fait que chaque jour ils paient 400 Fc pour couvrir le Salongo.

.

Insalubrité et marché font bon ménage à Kinshasa

Les conditions d’hygiène même les plus élémentaires ne sont pas respectés. Les produits alimentaires sont exposés à longueur de journée aux mouches.

C’est devenue comme une coutume à Kinshasa de voir chaque marché rempli d’immondices ainsi que des odeurs écœurantes dans les lieux publics.

Le marché est un lieu d’échange, d’achat et de vente des marchandises et non un dépotoir de déchets. Aucune prise de conscience sur le danger que représente ce milieu insalubre.

L’autorité municipale ainsi que les vendeurs de ce marché devraient être conscients de leurs responsabilités dans l’assainissement de leur marché.

.

Thérèsia Mujinga Bukasa

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.