Élections provinciales: la caution fixée à 1 million de FC

share on:

Les candidats à la députation provinciale doivent débourser 1 million de Fc, soit 610$. C’est le montant fixé par la CENI comme caution par siège pourvu.

L’information a été transmise aux mandataires de partis politiques qui ont pris part à la réunion convoquée au siège de la CENI mardi 12 juin 2018.

Selon la centrale électorale, les frais de caution de 500.000 FC payés par les candidats de 2015 sont considérés comme un  » acompte ». Ils doivent ainsi solder le reste en ajoutant 500.000 FC. La CENI a demandé aux partis et regroupements de ne pas modifier les listes déposées en 2015.

 

Remise des formulaires aux futurs candidats

La CENI a aussi remis les formulaires aux partis pour les futurs candidats. D’autres documents électoraux ont aussi été remis aux mandataires de partis politiques.

Ces documents serviront à sensibiliser les futurs candidats sur la procédure de dépôt des candidatures. Parmi les documents remis, il y a notamment le guide du candidat aux élections provinciales.

Il faut noter que les bureaux des candidatures seront ouverts à partir du 23 juin prochain.
« Nous vous avons invité et remis ces documents 12 jours avant pour éviter la précipitation. C’est pour vous armer moralement. N’hésitez pas de passer à la maison des élections, si vous doutez de quelque chose pour remplir ces fiches » , a souligné Norbert Basengezi.

En outre, la CENI a présenté aux mandataires des partis et regroupements la liste des partis autorisés à fonctionner en RDC. Il n’y a eu aucune surprise de ce côté là.

 

Formation des agents du bureau de réception et traitement des candidatures

La CENI a lancé le même mardi, la formation des 2.116 membres des Bureaux de réception et traitement des candidatures (BRTC).

La lancement a eu lieu à Goma, dans la province du Nord Kivu et le go a été donné par Onesime Kakutula, rapporteur adjoint de la CENI.

“Le calendrier continue à être mis en œuvre. Et donc, nous sommes prêts pour les élections du 23 décembre 2018. Nous avons trois types des contentieux: les contentieux des candidatures, les contentieux des listes et les contentieux des résultats. Nous allons former ces agents avec l’objectif de minimiser les taux des contentieux et de minimiser la déperdition. C’est pour cela que nous insistons sur le professionnalisme de sorte que tous les candidats soient reçus correctement. Qu’ils présentent correctement leurs dossiers de façon à ce qu’ils n’y ait pas beaucoup des contestations”, a déclaré le Onesime Kukatula.

Les candidats seront convoqués le 23 et le 24 juin prochain. C’est pendant la même période que les BRTC ouvriront leurs portes.

 

Thierry bishop Mfundu

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.