Ituri : Henri Mova Sakanyi au front!

share on:

En proie à des conflits interethniques, la province de l’Ituri connait depuis des décennies une situation sécuritaire sensible. Ces conflits opposent les éleveurs Hema aux agriculteurs Lendu, deux communautés sœurs appelées à cohabiter fraternellement et pacifiquement. Après une période d’accalmie, les violents événements de février dernier au village Katoto, territoire de Djugu, ont déterminé le Chef de l’Etat a diligenté une mission de pacification dans cette contrée.

 

Conduite par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, la délégation est arrivée en Ituri le lundi 05 mars. A pied d’œuvre depuis, Henry Mova Sakanyi a rencontré les différentes forces vives et sociales de cette province martyre. Mardi 06 mars, il a échangé avec les professeurs, la communauté Hema, la communauté Lendu ainsi que les députés. Mercredi, il avait présidé la présentation des assaillants qui insécurisent Djugu avant de s’entretenir, vendredi, avec l’Evêque de Bunia.

 

Bravant la forte pluie de ce lundi, Henri Mova, s’est rendu à Katoto évaluer les conséquences délétèrent de récents conflits.

 

Dans sa suite, le Ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe, le Conseiller spécial du Chef de l’Etat, maître Mbuyu Luyongola, le Commissaire général de la Police nationale congolaise, le Général Dieudonné Amuli, le Général Henri Kapend et le Gouverneur de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka.

 

 

Après 1h30 de route, la délégation de pacification s’est rendue compte du rétablissement progressif de la paix à Katoto. La reprise normale des activités, le retour des populations déplacées illustrent visiblement ce constat heureux. Sur place, la police nationale et les Forces armées sécurisent et accompagnent la population.

 

Grevisse Tekilazaya

Leave a Response