Cameroun : le rôle de la femme dans la lutte contre la cybercriminalité et la cyber délinquance

share on:

L’association des Femmes du Ministère Camerounais des Postes et Télécommunications (La Tutelle), avec l’appui technique de : « Cameroon Digital BoosT » et « Give Back to Mama » vient de former les « Ambassadrice de la cybersécurité dans la famille et la société ». « Cameroon Digital BoosT » et « Give Back to Mama » sont des mouvements qui donnent la possibilité à la diaspora camerounaise d’apporter plus au pays à travers le partage d’expérience avec la jeunesse et les femmes, en impliquant ces dernières dans la lutte contre la cybercriminalité dans la société en général, et au sein de la famille en particulier.

Yaoundé, Cameroun, le 06 décembre, 2021,-/African Media Agency (AMA)/ — Au Cameroun, le Ministère des Postes et Télécommunications a engagé depuis plusieurs années et sur Très Hautes prescription du Chef de l’Etat Son Excellence Paul BIYA, une campagne nationale visant à promouvoir la culture à l’usage responsable des réseaux sociaux, sous le thème : « Tous mobilisés pour la cybersécurité au Cameroun ».

Cette campagne, a pour but de mobiliser toutes les couches sociales dans la lutte contre la cybercriminalité et la cyber délinquance au Cameroun. A Yaoundé, la 1ère édition du forum de la femme du secteur des Postes, Télécommunications et Technologies de l’Information et de la Communication, s’est déroulée les jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 novembre 2021, dans la salle des conférences du bâtiment annexe du Ministère des Postes et Telecommunications (Minpostel).

L’expert invité, SAMUEL ERVE MANDENG, Président- Fondateur chez Cameroon Digital BoosT et « Give Back to Mama », est un jeune Camerounais installé à Montréal (Canada) depuis plusieurs années. Samuel Ervé Mandeng a entretenu les participantes sur « le rôle de la femme face au défi de la cybersécurité ».

Pour l’Expert : «l’objectif de cet atelier qui consistait à réveiller le Leadership Model des femmes pour une prise de conscience et un impact dans la société ; à ressortir les responsabilités de la femme et les répercussions de la Télévision dans la société d’aujourd’hui ; à montrer les conséquences de l’utilisation de l’internet par les enfants sans le contrôle parental ; à positionner la femme comme une actrice incontournable à la cybersécurité dans la société ; à développer des stratégies permanentes et gagnantes permettant un meilleur épanouissement de la femme ».

En substance de sa présentation, le Président-Fondateur chez Cameroon Digital BoosT et Give Back to Mama estime que : « la femme ne doit point se comparer à l’homme mais reconnaitre sa valeur, se développer et s’équiper pour affronter les défis actuels. Elle doit avoir un comportement digne sur les réseaux sociaux afin d’être au contrôle de la politique du Digital. Par conséquent elle n’a plus d’excuses car elle est le miroir de la société et de la famille ».

Dans son exposé intitulé « Femme et Gouvernance : comment grandir professionnellement sans se compromettre », Monsieur MANDENG Samuel Ervé a précisé qu’il y a deux types d’informations : l’information ordinaire et l’information extraordinaire. Pour illustrer son propos, il a pris l’exemple du sport en expliquant que les entrainements du coach sont les informations ordinaires et les efforts personnels du joueur constituent l’information extraordinaire. De même, la vie est un processus, où le désir de grandir est naturel a-t-il indiqué. Par la suite, le conférencier a présenté quelques codes erronés du succès dans notre société. Il s’agit entre autres des opportunités qui sont rares et très sélectives, des soupçons d’appartenance à un système lorsqu’on réussit, de la promotion qui ne reflète plus le mérite, de notre société qui ne fait plus de différence entre : promotion, succès et prospérité. 

Poursuivant son exposé, Monsieur MANDENG a voulu ressortir quelques obstacles à la réussite professionnelle tels que : l’influence de soi-même, de la société et du système éducatif.

Clôturant sa présentation, l’Expert a évoqué des stratégies pour grandir professionnellement sans se compromettre et prodigué les conseils à l’endroit des participantes.

Au rang des stratégies, Samuel Ervé Mandeng propose : « le Facteur M(Motivation): Résultats = Préparation + Motivation, le Facteur C(Changement): Le changement Permet ou Favorise de nouveau Leader et des Nouvelles opportunités, le Facteur P(processus): La semence, la Terre, Arbre, Fruits, la redéfinition du succès et de la réussite et enfin l’humilité ».

S’agissant des conseils, Mandeng soutient que : « L’école nous donne les aptitudes pour améliorer nos dons ; par conséquent chacun devrait reconnaitre son don pour s’en épanouir ; la longévité ou la stagnation à un poste peut être nocive, et devenir à la longue,toxique pour son environnement immédiat. Ainsi pour y pallier, la promotion peut se faire de façon verticale ou horizontale ».

Le Président-Fondateur chez Cameroon Digital BoosT et Give Back to Mama estime qu’: « Il est important d’avoir un coach et un mentor, car le premier nous aide à améliorer nos capacités et le second aide à traverser les étapes, en nous permettant de grandir par ses valeurs, ses compétences et son caractère. Faut savoir reconnaitre son type de personnalité à travers le système DISC: dominant, innovant, systématique et caractériel ».

En résumé, Samuel Ervé Mandeng conseille que : « pour ne pas se sentir étouffé dans l’administration, il faut bien travailler et s’épanouir dans ses centres d’intérêts afin de ne pas se compromettre ».

« CONSTRUIRE LA PERSONNALITÉ ENTREPRENEURIALE »

Le Président- Fondateur chez Cameroon Digital BoosT et Give Back to Mama a par ailleurs exposé sur le thème : « CONSTRUIRE LA PERSONNALITÉ ENTREPRENEURIALE ». Monsieur Hervé Samuel MANDENG a tout d’abord souligné que l’entreprenariat socio-économique est très important dans le développement de toute société, et obéit à trois choses: le questionnement, (tout le monde est entrepreneur, mais dans quel domaine ? il faut découvrir qui on est), la conviction (c’est l’information qui croise l’émotion et crée la conviction) et la perception des opportunités.

Il a ensuite énuméré les catégories d’entreprenariat : « L’entrepreneuriat social, entrepreneuriat économique et l’entrepreneuriat social ». Parlant des caractéristiques d’un entrepreneur, Samuel Ervé Mandeng a conseillé aux participantes d’allumer le pouvoir de perception (éviter les préjugés, les stéréotypes. Etre sociable favorise les relations et conduit au développement de son business); de développer sa mentalité entrepreneuriale (l’attitude détermine la personnalité);d’établir fondamentalement son système de croyance (en définissant son profil d’entrepreneur à travers des valeurs fortes et positives, sa source d’inspiration et l’utilité que l’on veut atteindre);d’aiguiser le sens « d’être significatif » dans la société (La façon de se servir, s’assoir, les bouchées et la façon de manger, définissent qui nous sommes. Le choix de la sobriété se définit sur les couleurs. Changer la démarche  attire de nouvelles opportunités) ».

En guise de conclusion, l’expert a recommandé que pour se positionner dans la cybersécurité, il faut choisir un angle d’attaque et être une source d’inspiration./.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour ADIA (Agence Digitale d’Informations Africaines).

A propos «Cameroon Digital BoosT »

Cameroon Digital BoosT (CDBoosT) est une tribune d’intermédiation en développement socioéconomique pour la mobilisation des initiatives et expertises de la Diaspora Camerounaise afin de booster l’industrie et l’économie numérique du Cameroun. Ses missions sont entre autres d’œuvrer à la création d’un environnement propice au développement d’un écosystème performant du numérique au Cameroun ; favoriser la diversification des domaines de l’entreprenariat numérique au Cameroun, en contribuant à son expansion dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de la culture, de l’éducation, de l’intelligence artificielle, des finances. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://camdigitalboost.com

A propos du Mouvement « Give back to Mama »

L’idéologie du Mouvement Give Back to Mama est de susciter aux membres de la diaspora un retour vers la terre natale transmettre ou de partager leur savoir-faire. L’initiative a été lancée officiellement le 16 juin 2021 par SAMUEL ERVE MANDENG.

Contact Presse :

Nestor Nga Etoga
Tel :+237 675 30 23 12
email : redaction@lescoopsdafrique.com

Source : African Media Agency (AMA)

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.