Kabund: une déclaration tapageuse de trop?

share on:
Jean-Marc Kabund

Il faut dire que Jean Marc Kabund n’a pas appris de son boulet sur le départ de Joseph Kabila. Lui qui jura, en vain, de mettre fin à sa carrière politique au cas où Kabila franchissait l’année 2017 en président de la République.

« J’entends comment certains politiciens s’interrogent et doutent sur le départ de Kabila ce 31 décembre. Je leur dis que si Kabila ne quitte pas le pouvoir d’ici ce 31 décembre, j’arrêterais avec la politique. Puisque la passe en or est devant nous cette année », déclarait-il sans ambages lors d’une matinée politique de l’UDPS le 8 novembre 2017.

Curieusement Kabila demeure et Kabund aussi. Rien n’a changé et Kabund n’a jamais démissionné. Un simple bonimenteur plutôt que le rock comme se surnomme-t-il ?

 

Et il continue dans ses déclarations non-maîtrisées

Comme dans ses habitudes, le Secrétaire général de l’UDPS s’est encore illustré dans ses controverses. Cette fois il se dit prêt à s’allier à n’importe quel mouvement visant à chasser Kabila.

Il l’a dit dans une vidéo mise en ligne par « BanaMikili » le 17 mai. Il dit être exaspéré de toutes ces manœuvres pré-électorales.

Le plus amère pour lui c’est de voir le ministère de l’interieur aligner 4 UDPS. C’est la preuve pour lui que Kabila ne veux pas des bonnes élections dans ce pays.

 » La seule chose à faire c’est de chasser Kabila. Moi je l’ai toujours dit. Si une possibilité de chasser Kabila se présente, je serai le premier à y adhérer. Nous avons conclu cet accord. Le but était d’en finir avec les différents pépins au sein des partis. Et voilà où nous en sommes aujourd’hui, il s’agit maintenant des 4 UDPS. Kabila se moque de nous ! Il se moque du peuple ! Ces gens sont de mauvaise foi, ils vont organiser de mauvaises élections. L’UDPS annoncera bientôt sa position définitive. »

Ce qui inquiète chez Kabund dans cette réaction en vidéo, ce qu’on sait pas si il parle au nom du parti dont il est le chef de l’exécutif. Ou il n’a fait que dévoiler ses propres aspirations.

Du moins, pour un aussi grand et populaire parti qu’est l’UDPS, Kabund ne devrait-il pas être plus réaliste et pragmatique? Plutôt que multiplier des propos intimidateurs.

 

Kabund tente plutôt de s’identifier en Katumbi ?

Moïse Katumbi évoquait il y a peu recourir aux grands moyens. Il avertissait le régime en cas de non-tenue des scrutins cette année. Et à entendre Kabund se dire preneur de toute possibilité de chasser Kabila. Le SG de l’UDPS adhère-t-il à l’idéologie du recours aux grands moyens de Katumbi? Ces grands moyens non autrement déterminés.

Mais qui n’ont certes rien à avoir avec des simples marches pacifiques. Ou plutôt Kabund, à l’image de son parti confirme la carence en stratégies de répressions pour arriver à leurs fins, se défaire de Kabila.

Il faudra donc attendre l’annonce de la position définitive de l’UDPS pour en savoir plus

Entre temps du cotés de la Majorité présidentielle on multiplie les déclarations sur la candidature du président Kabila. Lui qui a épuisés son dernier mandat constitutionnel il y a deux ans déjà.

Une provocation ou préparation des cerveaux à accueillir cette bombe? Tout finira par se dire et se savoir. Aussi bien que la patience est la longueur du temps.

 

Moïse Dianyishayi

Leave a Response