Sécurité: vitres teintées et plaques d’immatriculation voilées interdites

share on:

La Police Nationale Congolaise (PNC) a tenu une conférence de Presse à son Commissariat général mardi 15 mai. Elle a alors confirmé, au cours de cette conférence, le début du contrôle des véhicules  « Ketch » tel que nous l’avions annoncé précédemment.

Autres mesures sécuritaires prises: l’interdiction de circulation des véhicules à vitres teintées et des véhicules sans plaque ou à plaque voilée.

Ces différentes mesures sécuritaires entre en vigueur dès ce mercredi 16 mai. Et ce, dans le but de lutter contre la recrudescence de la criminalité dans la ville de Kinshasa.

 

Une mesure sans exception

Le Porte-parole de la PNC  précise que nul ne sera exempté. Même pas les généraux ou autres hauts fonctionnaires de l’Etat.

Pour le Colonel Mwanamputu, la mesure concerne tout le monde, officiel, ministre, officier des forces de sécurité, tout le monde doit se conformer.

« Vous devez savoir que même le président de la République tous ces véhicules portent de plaques. Le président de la République lui-même se promène dans un véhicule avec une plaque d’immatriculation à découvert. Je ne vois pas une autre autorité en RDC au dessus de lui qui doit enfreindre la loi pour se promener avec un véhicule à plaque voilée et/ou avec des vitres teintées”, a-t-il déclaré.

 

Uniformité des véhicules de transport

Ce contrôle décidé lors de la réunion interinstitutionnelle de vendredi dernier, par le biais d’un système de code barre.

Tous les véhicules commis au transport en commun porteront les mêmes couleurs. Et les conducteurs de véhicules devront aussi placer au devant de leurs véhicules une photocopie de la carte d’identité(. La carte d’électeur, permis de conduire ou autre carte de service ).

 

Moïse Dianyishayi

Leave a Response