Kinshasa: contrôle ciblé sur les « Ketch », une intox ?

share on:

Un communiqué de la Police Nationale Congolaise (PNC) circule depuis ce matin sur les réseaux sociaux. Ce dernier fait mention de l’instauration d’un contrôle ciblé sur les véhicules surnommés « Ketch ». Ce présumé communiqué de la police porte la signature du Commissaire Provincial de Kinshasa.

« Dans l’unique objectif de garantir la sécurité de la population kinoise, le Commissariat provincial de la PNC ville de Kinshasa effectuera des contrôles sur les véhicules communément appelés Ketch, chaque jour entre 16 heures et 21 heures ».

La police demanderait aux détenteurs de ces véhicules d’obtempérer aux instructions des patrouilleurs et aux usagers de sereinement informer les policiers s’ils sont inquiétés.

 

La police ne dit mot!

Joint par capsud.net dans le but de vérifier l’authenticité de ce document, le Porte-parole de la PNC a promis de nous rappeler. Depuis, aucun signe! Et toutes tentatives d’entrer à nouveau en contact avec le Colonel Mwanamputu se sont avérées sans succès.

 

Sur terrain, les abus se multiplient

Sur terrain, la police opère déjà. S’il faut se référer à cette lettre. Comme on peut bien le lire, le commissariat provincial a autorisé ce contrôle entre 16 heures et 21 heures. Mais hélas, les agents de police commis à la circulation opèrent depuis ce matin un contrôle systématique sur tous les véhicules ayant un volant à droite. Deux consœurs journalistes on en frais le frais cet avant midi. L’une à Ngaliema au niveau de l’entrée Macampagne et l’autre à Limété.

 

Pourquoi ce contrôle?

Précédemment un contrôle fut instauré à l’époque par le Général Kanyama , prédécesseur de Sylvano Kasongo. Il avait pour raison la montée des cas de Kidnapping dans la ville de Kinshasa. Et les kidnappeurs opéraient le plus souvent dans les véhicules de type Ketch.

 

Moïse Dianyishayi

Leave a Response