Élections : 40.287.387 d’électeurs retenus et 6.254.902 radiés

share on:

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié vendredi 6 avril à Kinshasa le fichier électoral. Elle a retenu 40.287.387 électeurs sur toute l’étendue de la RDC. 5.381.763 doublons et 902.290 mineurs ont été radiés, après toilettage du fichier.

 

Le président de la CENI, Corneille Nangaa, a annoncé qu’il transmettrait dès ce lundi la liste des doublons au PGR. C’est,selon lui, pour que la loi soit appliquée. Après le toilettage du fichier électoral et la publication de la liste définitive des électeurs, la prochaine étape est la répartition des sièges. La CENI a promis de déposer au gouvernement le projet de loi sur la répartition des sièges. Ce projet de loi sera ensuite traité par les deux chambres.

 

Les politiciens à la base des doublons et de l’enrôlement des mineurs

 

Prenant la parole devant la presse au siège de la CENI à Kinshasa, Corneille Nangaa a noté qu’au 31 décembre 2017, la CENI a comptabilisé 46.542.289 inscrits dans sa base des données.
Seuls 40. 287. 387 électeurs ont été retenus après dispositif technique informatique de traitement et de détection biométrique, dit-il. 5.381.763 ont été radiés. « 5.381.763 doublons, 902.290 mineurs, a confirmé Corneille Naanga.
Le « nombre impressionnant des doublons et des mineurs (…) davantage plus important dans certaines contrées, semble, à l’analyse, relever d’une stratégie politicienne (…). Le président de la CENI qualifie cette situation de  » déplorable. »
Il promet en outre des sanctions administratives et des poursuites judiciaires contre les responsables de cette infamie.

 

Deux provinces indexées : le Sankuru et la Tshuapa

 

Selon la CENI, le Sankuru a produit pas moins de 2,2 millions d’enrôlés à l’issue des opérations qui ont pris fin en octobre dernier. Etrangement, cette province n’avait que 453.599 en 2006 et autour de 626.141 en 2011. Cette situation avait déjà été dénoncé par le député l’opposition Martin Fayulu. « La CENI doit nous expliquer la progression du nombre d’électeurs au Sankuru. 2006: 453.599; 2011: 626.141; 2017:1.726.282 « , avait-il lancé dans son compte Twitter.

Le Sankuru est depuis 2015 une province de la RDC. Elle compte 4 sénateurs. Elle est issue de l’éclatement de la province historique du Kasaï-Oriental. Sa population était estimée à 1,07 millions d’habitants en 2006.
La province n’a jamais connu un recensement depuis.
La Tshuapa voisine n’est pas été épargnée par ce phénomène.

Des sources à la CENI affirment que les deux provinces étaient soupçonnées dès le départ. Des hommes politiques auraient organisé le gonflement pour obtenir plus de sièges aux législatives.
La refonte du fichier de la CENI est une étape importante pour la tenue des scrutins présidentiel, législatifs national et provincial.

 

Thierry bishop Mfundu

Leave a Response