RDC : Les laïcs catholiques suspendent les marches au profit de la prêche

share on:

Déterminé à faire obstacle à la dictature, le Comité Laïc de Coordination (CLC) organise depuis décembre 2017 des marches pacifiques. Ces manifestations populaires violement réprimées par la police nationale et les services de sécurité ont déjà fait plusieurs morts. La dernière en date, Rossy Mukendi, tué le 25 février avait créé un tôlée générale dans l’opinion tant nationale qu’internationale.

 

Dans un communiqué publié ce lundi, le CLC a annoncé une série d’actions commémorant les victimes du 25 février. Outre la messe en mémoire des héros, le CLC compte également poursuivre avec la sonnerie des cloches chaque jeudi. A cela s’ajoute, la formation à la non-violence évangélique, les prêches de réarmement et les actions diplomatiques sont aussi envisagées.

 

Jugeant le bilan de ses actions antérieures largement positif, le CLC, s’est félicité d’avoir mis à nu le régime dictatorial.  Faisant fi des menaces et mandats de justice en leur encontre, le CLC déclare être prêts pour le sacrifice suprême.

« Judas, ce n’est pas nous qui l’avons inventé et il n’a pas empêché le Christ d’accomplir sa mission » ont-ils affirmé.

 

Pourquoi ce revirement stratégique ?

 

Le revirement soudain de la stratégie du CLC laisse perplexe beaucoup d’entre nous. Quels sont les non-dits de ce changement soudain de stratégie du CLC ? Pourtant le feu a viré au rouge du côté de la MP.

 

Que nous cache le CLC dans sa nouvelle stratégie ? Alors que la récente réunion du Conseil de Sécurité lui a donné raison.

 

Cet appel à l’arrêt des manifestations de rue par le CLC peut avoir plusieurs causes.

 

Nous avons observé depuis peu quelques mesures de décrispation notamment là libération de 14 prisonniers politiques dont un proche de Moïse Katumbi. Il y a aussi la mise en place du dialogue permanent entre la CENI et les partenaires locaux dont la CENCO.

 

Les rumeurs sur la désignation d’un probable dauphin au chef de l’État actuel peut aussi dans ce lot. Il faut aussi reconnaître que la mort des plusieurs manifestants a joué un rôle important dans ce changement.

 

Les manifestations du CLC ont jusqu’ici fait une dizaine des morts selon la police et une centaine selon les organisateurs.

 

Les plus sceptiques soutiennent qu’il y a eu un deal secret entre le Gouvernement et la CENCO. Ce qui a eu pour conséquence de calmer les ardeurs du CLC.

 

Thierry bishop Mfundu

Leave a Response