RDC: Le Comité Laïc de Coordination appelle à une nouvelle marche dimanche 25 février

share on:

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) a appelé ce samedi 10 février à une nouvelle marche dimanche 25 février prochain.

 

« Face à un régime irrespectueux de la Constitution et de l’Accord de la Saint-Sylvestre, le CLC invite le peuple Congolais à poursuivre la marche jusqu’à la victoire finale », indique le communiqué.

Ce nouvel appel à marcher, le 3ème depuis décembre 2017, se veut aussi, à en croire le CLC, une occasion d’interpeller tous ceux qui aujourd’hui sont devenus des ennemis de la démocratie et qui veulent étouffer les aspirations du peuple congolais à l’alternance et au changement, dans le respect de la Constitution et de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

Une interpellation aussi de la Communauté internationale pour qu’elle aille au-delà des condamnations de principe contre le régime de Kabila.

 

L’église Catholique dans le collimateur du pouvoir

 

En République Démocratique du Congo, un bras de fer oppose depuis un certain temps, le pouvoir à l’Eglise Catholique.

La pomme de discorde demeure depuis toujours le non-respect de l’accord de la Saint Sylvestre signé le 31 décembre 2016.

S’inscrivant dans la démarche de l’alternance démocratique, le comité laïc de l’Eglise avait initié une série de marches pacifiques depuis décembre 2017.

Au cours de ces manifestations, les forces de l’ordre, adoubées par le pouvoir, avaient usé de répression sanglante.

Plusieurs personnes avaient péri et des blessés graves avaient été signalés dans certains rapports publiés sur ces tragédies.

Depuis, le pouvoir s’affiche méfiant à l’égard de l’Eglise Catholique, désormais dans son collimateur.

 

L’Eglise Catholique attend continuer le combat pour un Congo nouveau

 

Malgré l’usage terrorisant du peuple par le pouvoir en place, l’Eglise catholique ne compte cependant pas courber l’échine.

Tout en exhortant le CLC à d’autres initiatives, l’Eglise veut continuer le combat pour un Congo nouveau.

« Le comité de laïcs est à applaudir, l’Eglise attend d’autres initiatives du CLC, la marche des chrétiens ne s’arrêtera pas. Nous devons continuer le combat pour un Congo nouveau. Notre mission est d’apporter de la lumière dans les coins et recoins de la RDC », a lancé l’Abbé François Luyeye lors de la messe en mémoire des victimes de la marche des chrétiens catholiques vendredi 9 février en la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Pour l’instant, certains membres du CLC restent cachés dans des endroits inconnus depuis le mandat d’arrêt leur lancé par la justice.

Par ailleurs, le pouvoir en place se sert de la force pour réprimer les manifestations qui selon lui, vont troubler l’ordre public.

 

Chadrack Mpereng

Leave a Response