L’an 1 Tshisekedi : « Quoi qu’il en coûte Étienne Tshisekedi sera enterré dans son pays natal » (Kabund)

share on:

Depuis une année, la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi se trouve encore conservée dans une morgue modernisée à Bruxelles. Décédé le 01 février 2017, le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) n’a toujours pas été enterré.

 

A Kinshasa, l’UDPS et le régime en place s’entraccusent au sujet du rapatriement du corps et des obsèques du défunt. Mais pour Roger Tshisekedi, fils aîné de l’opposant cité par afriwave.com, « le pouvoir en place a très peur du retour de mon père au Congo. Ils font des scénarii disant que si jamais il devait renter, il y aura un soulèvement populaire ».

 

Et pendant que dans les différents états-majors « des UDPS » s’organisent des messes en sa mémoire ce jeudi 01 février, son parti, celui ayant son siège à Limété, espère et lutte pour le rapatriement du lider maximo.

 

Interrogé par capsud.net, le Secrétaire général de l’UDPS confirme la position du parti. Pour Jean-Marc Kabund A Kabund, il faut exclure toute éventualité d’un enterrement à l’extérieur du pays.

 

« Quoi qu’il en coûte Étienne Tshisekedi sera bel et bien enterré dans son pays natal. Il ne sera jamais enterré en Belgique. Au contraire, son corps sera enterré ici en Rdc, sur la terre de ses ancêtres », insiste Jean-Marc Kabund.

 

Il y a peu, soulignons-le, une rumeur circulait comme quoi, Etienne Tshisekedi serait déjà enterré dans un cimetière à Bruxelles. Une rumeur démentie avec l’exposition de son cercueil dans la chapelle du funérarium d’Ixelles, le jour d’anniversaire de sa naissance.

 

Le régime en place responsable de ce retard

 

l’UDPS accuse le régime en place d’être à la base du retard quant au rapatriement de la dépouille mortelle.

 

« Cela ne dépend pas de nous. Aujourd’hui, il est clairement établi que c’est le pouvoir de Kabila qui refuse le rapatriement du corps de notre Président. Nous n’en portons aucune responsabilité. Notre volonté est de voir la dépouille de l’illustre disparu rapatriée et bénéficier des obsèques dignes de son rang », a-t-il conclu.

 

Michael René Bakemba

Leave a Response