Annulation passeports : la Lucha en sit-in devant le MINAFET ce lundi 25 septembre

share on:

Le Mouvement citoyen, la Lutte pour le Changement, Lucha, a annoncé un sit-in ce lundi 25 septembre 2017 devant le Ministère des Affaires étrangères, MINAFET, afin de dénoncer, ce qu’elle qualifie de « mesure injuste et inhumaine qui vise simplement à escroquer les congolais et violer le droit de citoyen de circuler librement ».

 

Dans sa correspondance adressée au Gouverneur de la ville, jeudi 21 septembre 2017, la Lucha, en conformité avec l’article 26 de la constitution, invite l’autorité urbaine à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue d’encadre cette manifestation pacifique, citoyenne et non violente.

 

Toutefois, la question qui saute aux yeux de tous est celle de savoir si l’autorité urbaine va accéder à la demande.

Car au regard de la situation et de l’ampleur prises par cette affaire, il est certain que ce sit-in n’ait pas lieu.

Pour rappel, mercredi 20 septembre dernier, 27 personnes avaient été interpellés devant le MINAFET alors qu’ils manifestaient contre cette décision d’invalider les passeports semi-biométrique sans tenir compte de leur délai d’expiration.

Brutalement interpellés et détenus pendant plusieurs heures à l’Inspection provinciale de la ville de Kinshasa, certains d’entre eux avaient témoigné qu’au cours des auditions, la principale question leur adressée était de savoir s’ils appartenaient à Lucha ou au Filimbi.

 

Ainsi avec la décision de la Lucha, pourtant déjà dans le viseur des services de sécurité, d’entrer dans la danse et de faire entendre leur voix, faudrait-il déjà parler d’un bras de fer entre Lucha et la police nationale ?

 

En tout cas, la question reste posée.

 

Ci-dessous, la lettre d’information adressée au Gouverneur de la ville de Kinshasa par la Lucha:

 

 

Tanya Mulamba

Leave a Response