Élections-RDC : Samy Badibanga propose un calendrier électoral « concret » à la CENI

share on:

« Il est possible d’organiser les élections en 2017 », affirme Samy Badibanga Ntita. L’ancien premier ministre congolais, propose ainsi un calendrier électoral découplant la séquence des élections afin de privilégier la présidentielle.

« Il faut découpler la séquence des élections afin de privilégier la présidentielle tout au plus tard le 28 décembre 2017. C’est l’unique et la seule hypothèse acceptable si et seulement si, la CENI veut organiser les élections prévues en 2017 », souligne l’élu de Mont-Amba.

Cette proposition qu’il qualifie de concrète, devrait selon lui, démarrer d’ici le 2 octobre en convoquant le corps électoral tout en poursuivant l’enrôlement dans le Kasaï.
Car insiste l’opposant congolais, « si le corps électoral n’est pas convoqué le 2 octobre, soit 90 jours avant la fin de cette année, cela vaudra dire clairement qu’il aura pas élection 2017. Et cela confirmera la mise dans les oubliettes de l’Accord de la Saint sylvestre ».

S’agissant de l’enrôlement de la diaspora, Samy Badibanga suggère à la CENI que cela puisse débuter le 15 septembre 2017.

Quant aux élections législatives nationales et provinciales, celles-ci pourront alors intervenir en mars 2018.

Il faut souligner que l’homme maîtrise le sujet électoral en République démocratique du Congo pour avoir été, en 2015, le président de la délégation de l’opposition dans la commission qui a travaillé avec la mission de l’organisation internationale de la Francophonie d’évaluation et d’audit du fichier électoral de la CENI.
En 2016, il avait conduit l’opposition congolaise au dialogue politique organisé à la Cité de l’Union africaine.

Avec cette proposition, Samy Badibanga place la CENI, la Majorité présidentielle et l’Opposition devant leurs responsabilités face à la crise politique qui se profile à l’horizon.

Ci-joint, l’intégralité du calendrier proposé par Samy Badibanga :

 

calendrier_debut_Badibanga

Julio Okito

Leave a Response